Soleil, rosé et groupe d’Allemands à Capu d’Ortu

Salut à tous! Cela fait un moment que je n’ai rien écrit même si je n’ai pas chômé, mais j’ai surtout refait des sorties déjà présentes sur ce blog…

Pour autant je ne vous oublie pas et je reviens sur une sortie faite début juin!

Une nouvelle fois, nous retournons du côté de Piana pour arpenter la cime du Capu d’Ortu, dont on m’a souvent vanté les mérites. J’ai longtemps hésité à réaliser ce parcours à cause de la durée annoncée sur le panneau qui présente les sentiers de randonnées du coin: 6 heures aller/retour… Mais bon à deux on est plus motivé.

Nous arrivons au parking avec une heure de retard… merci le tourisme de masse. Rapidement nous nous mettons en marche, d’abord dans une forêt de pins puis on s’élève dans un maquis ras au milieu des roches rouges aux airs de grand canyon américain. Ca grimpe sec mais nous tenons bon train et arrivons au sommet en moins de deux heures… La vue est à couper le souffle, aucune différence à l’horizon entre le ciel et la mer.

On aperçoit une bonne partie de la dorsale ainsi que le golfe d’Ajaccio au Sud. Très vite nous passons aux choses sérieuses… ou pas… sandwich et rosé. Impossible de repartir avec la bouteille à moitié pleine (ou vide?)… hips… le retour a été beaucoup plus rapide et nous nous sommes même payé le luxe d’emprunter une variante et de réaliser une boucle sans même le vouloir… les méfaits de l’alcool?

Les six heures annoncées se sont réduites à quatre bien remplies. Une randonnée à ne pas manquer mais attention à la montée qui est un peu rude!

Un commentaire sur “Soleil, rosé et groupe d’Allemands à Capu d’Ortu

Laisser un commentaire