Une écrevisse dans Midi en France

Non ce n’est pas le prochain nom de ce blog, mais une petite histoire que j’ai plaisir à vous raconter!

L’émission Midi en France, présentée par Laurent Boyer sur France 3, m’a proposé de les suivre pour une randonnée au dessus de Bastia.
Début avril nous avons donc réalisé un parcours autour des glaciaires de Cardo avec une caméraman (que je félicite au passage pour son travail et pour avoir porté son matériel durant toute la randonnée!).

Je remercie les quatre personnes qui nous ont accompagné et peut-être que nous nous croiserons  prochainement sur les sentiers!

L’émission, qui a traité de la région bastiaise pendant une semaine a été diffusée début mai. Notre reportage est passé le 7 et je vous invite à le regarder ci-dessous:

Continuer à lire “Une écrevisse dans Midi en France”

Sur les traces des bagnards de Coti

Même s’il fut d’abord un lieu de vie, fort d’une agriculture en pleine expansion, le site du pénitencier de Coti-Chiavari a toujours été, si l’en croit l’histoire, un lieu «maudit».

Au fil des siècles et des gouvernements, de Gênes à la France, l’endroit a connu maintes modifications et tout autant de fonctions. Du 17e au 18e siècle, les habitants mouraient de la malaria ou du paludisme et toutes les colonies qui y ont été implantées ont disparu. Plus tard, lorsque les bâtiments furent rachetés sous Napoléon III afin de servir de lieu d’emprisonnement, des eucalyptus ont été plantés pour combattre les moustiques et résoudre les problèmes de maladie. Mais ces «bagnards» mouraient alors à cause de l’insalubrité des lieux et du travail forcé.

Fermé en 1906, le site fut rouvert  à la seconde guerre mondiale, afin d’emprisonner les soldats les allemands.

Aujourd’hui s’il ne reste plus grand chose de la totalité des édifices bâtis à Coti-Chiavari, on peut toujours admirer quelques vestiges et profiter des nombreux sentiers de randonnées qui parcourent cette forêt.

Ainsi, mis à part l’imposante bâtisse derrière les ruines du campanile, en se laissant aller à suivre les divers chemins, on trouve une poudrière, une fosse à purin, un cimetière abandonné, des terrasses par milliers, des ponts, un impressionnant barrage, des caves de plus de 4 mètres de haut, et bien d’autres constructions encore…

Je vous invite à lire ce PDF (en cliquant-ici) qui donne quelques informations sur les origines et l’évolution du pénitencier de Coti-Chiavari.

Continuer à lire “Sur les traces des bagnards de Coti”

Autour de l’ancien fortin de Biguglia

Petite promenade autour de l’étang de Biguglia. Cette fois au niveau de l’ancien fortin bâti au XVIème siècle sur l’île aux pêcheurs et qui faisait partie d’un dispositif mis en place par les Génois pour la défense de Bastia. Il est aujourd’hui transformé en éco-musée ouvert au public.

Après la visite du fortin, une balade est proposée aux visiteurs sur les berges de l’étang. Prenez ainsi le sentier en face du ponton en bois et laissez-vous guider le long des roseaux. La promenade est courte mais agréable et permet d’observer les différentes espèces d’oiseaux qui vivent sur l’étang. Ainsi j’ai pu rencontrer (de loin) quelques flamants roses et autres bestioles volantes…

Tour génoise de Ferringule

Nous avions déjà été à Ferringule pour visiter le couvent de Marianda et la mine de fer. Nous y sommes retournés pour voir sa tour génoise, bâtie en 1562, posée sur le littoral, aujourd’hui (malheureusement) entourée de villas. Si la tour est entourée d’un grillage (peut-être est-elle privée ?) il est possible de s’approcher assez près pour l’observer.

Voici quelques photos de la tour et du village.