L’étang de Biguglia

L’étang de Biguglia, ou plutôt étang de Chiurlinu, est l’étang le plus vaste de Corse. Avec ses 1450 hectares il communique avec la mer par un grau franchissable par un pont. Il est le point de départ du lido de la Marana, cordon sableux qui sépare l’étang de la mer sur près de dix kilomètres.
Du coté de la montagne, un vaste marais s’est formé en bordure de l’étang. L’étang recèle de vastes herbiers qui sont le refuge d’une faune sédentaire et migratoire. Le paysage de l’étang de Chiurlinu est caractérisé par un barrage de roseaux appliqués à un mur de piquets en bois dans le secteur de « Tombulu Biancu », non loin de l’embouchure du grau. Ces barrages sont appelés des bordigues. Aujourd’hui l’étang compte des milliers d’oiseaux et est un site protégé. En effet il figure sur la liste des plus importantes zones humides internationales. Il est d’ailleurs inscrit comme zone d’intérêt communautaire pour les oiseaux et zone spéciale de conservation du réseau Natura 2000.

Voici quelques photos de ma promenade au bord de cet étang :

2 commentaires sur “L’étang de Biguglia

Laisser un commentaire