Après les pozzi, le sommet!

Les longues randonnées m’avaient manquées! Après plusieurs mois de diète, j’ai soudainement eu un besoin vital de sentiers, de dénivelé et de panoramas à couper le souffle. Et le souffle, j’ai voulu me le couper pour me rendre au lac de Bracca par la Punta a Vetta. Mon livre annonce 7 heures de marche aller/retour alors j’étais sur place dès l’aube!

Il y a déjà quelques temps, j’avais tenté de me rendre au lac, mais le temps m’avais manqué et je n’était arrivé qu’aux pozzi di Pozzolo. Je l’écris d’un air déçu mais elles valent à elles-seules le détour!

Au départ du col de Scalella entre Tavera et Bastelica, une piste mène sur le sentier des pozzi. À l’époque, ma pauvre vieille panda ne m’avait pas amené bien loin et j’avais dû terminer la piste à pied. Cette fois, elle a redoublé d’efforts, et au prix d’un pot d’échappement elle m’a conduit au bout de la piste. Deux heures de gagnées sur l’itinéraire, ce n’est pas rien! (On verra plus tard pour les réparations…)

Du bout de la piste, il m’aura fallu un peu plus d’une heure, sans passer par les pozzi, pour rejoindre la punta a Vetta qui culmine à 2255 mètres. Autant vous dire que niveau panorama, j’ai été servi! J’ai révisé mes sommets, le Renoso, le Monte d’Oro, le Rotondu et même la Paglia Orba et le Capu Tafunatu!

Mais je suis venu pour voir un lac et même en cette saison il a été difficile de le trouver. En effet il était encore bien recouvert de glace et de neige, le spectacle était splendide même si du coup, je n’ai pas pu descendre sur les berges. Sur la punta, drôle de panorama: sur la gauche le Renoso s’élève, en face on aperçoit les pozzi de Bastelica (que l’on rejoint par la station du Val d’Ese). Juste avant on aperçoit un gouffre, c’est là que se cache le lac de Vitalaca et au premier plan, le lac de Bracca le surplombe… bref un retour sur les sommets que j’ai fort apprécié et que je vous conseille grandement!

Laisser un commentaire