Au sommet du Monte Incudine

Au sommet de la Corse-du-Sud

L’hiver dernier j’avais tenté de rejoindre le monte Incudine (Alcudina) mais la neige m’avait donné quelques difficultés.

Aujourd’hui tout à fondu ! Tant mieux car j’ai enfin pu me rendre au sommet, même si la météo n’a pas été très clémente. Le plateau du Cuscionu, sous la neige, au printemps ou au début de l’été est toujours un régal pour les yeux et une source de fraicheur pour le moral !

Depuis le refuge de Matalza ou les bergeries de Bassetta, aux alentours de 1400 mètres pour rejoindre le plus haut sommet de Corse-du-Sud, le monte Incudine (ou Alcudina), à 2134 mètres d’altitude. On traverse le plateau au milieu des troupeaux de chevaux en libertés et des vaches.  Souvent elles nous font savoir que ça les agace…

De là haut, inutile d’en rajouter mais, comme à l’accoutumée, le panorama laisse sans voix. La vue sur les aiguilles de Bavella est unique. Elle cachent une partie de l’extrême Sud mais on aperçoit les plages de Porto-Vecchio et un bout de l’Italie.

De l’autre côté on a une vue imprenable sur le plateau du Cuscionu et ses immenses plaines vertes. Au loin le profil des crêtes du massif du Cintu se profile, notamment la Paglia Orba, facilement reconnaissable.

Le chemin, en boucle, suit une partie du GR 20 et les 18 kilomètres parcourus offrent un panel des richesses de ce plateau qui vous laisse un sacré souvenir !

N’oubliez pas le pique-nique, les berges des ruisseaux offrent des coins magnifiques, sur des coussins de verdure, pour apprécier les mets et sacrifier, pourquoi pas, à une petite sieste à l’ombre des chênes.

Bref, je vous conseille, une nouvelle fois, de partir à la découverte de ce site dont plus de 11 000 hectares sont classés Natura 2000.

Pour en voir plus sur le site, je vous invite à regarder ce très beau reportage de notre presse locale Corse-Matin :

GRAND FORMAT. Cap sur le plateau du Cuscionu

Laisser un commentaire