Capuchon de moine

Alusi

Cette plante est très répandue dans les maquis ouverts, où elle fleurit tout l’hiver.

Elle se reconnaît à ses feuilles sagittées et à son inflorescence singulière formée d’une enveloppe externe, la spathe, en tube cylindrique blanchâtre, strié de vert ou de brun-pourpre, à l’extrémité recourbée en capuchon.

À l’intérieur de la spathe, se trouve une colonne, le spadice, qui porte à sa base les fleurs femelles, puis, au-dessus, les fleurs mâles, et se prolonge par une massue étroite, recourbée saillante.

Cette organisation florale complexe est propre aux aracées, fécondées essentiellement par les petits insectes.

(sources : Fleurs de Corse – Glénat)

Laisser un commentaire