La vallée de la Gravona depuis la Punta di l'Alcudina

Sur les hauteurs de Cuttoli

Ce n’est pas la première fois que je baroude du côté de Cuttoli et pourtant je n’ai pas encore tout parcouru !

Il reste çà et là quelques sentiers balisés que me dois de vous faire partager. Il y a notamment un sommet, tout de même assez haut, entre Cuttoli et Tolla, qui offre un panorama à 360 degrés sur le secteur.

C’est la Punta di l’Alcudina qui culmine à 1313 mètres. Il y a plusieurs chemins possibles pour rejoindre le sommet, depuis Tolla ou Cuttoli. J’ai choisi le second village (par flemme de faire de la route peut-être :p) et, comme pour l’Aragnascu, je suis parti de Pedi Muredda.

Il faut tout d’abord suivre l’itinéraire de la Punta San Petru, dont je vous ai déjà parlé, mais continuer son chemin après l’avoir dépassé. Donc oui ! Préparez vos cuisses et vos mollets, ça grimpe sec au départ ! Mais la splendide châtaigneraie de l’ascension vous passera le mauvais moment.

Une fois le San Petru passé, on continue presque à plat dans un maquis ras. La vue est déjà belle et on arrive rapidement sur un plateau humide où les petits cours d’eau vous feront douter du chemin à prendre. Pas de panique, visez l’Alcudina en face et continuez dans sa direction. On retrouve facilement les cairns.

Arrivé aux pieds du sommet, il faudra trouver soit-même le passage jusqu’au point culminant, si vous vous en sentez le courage. Notez qu’il est plus simple d’y monter par le côté nord. En haut on retrouve, comme un peu partout, une croix… enfin plutôt un bâton rachitique qui un jour a dû ressembler à une croix.

Après le pique-nique, tradition à toujours respecter scrupuleusement, car finalement, le but d’une randonnée est «d’aller manger le plus loin possible»… direction le retour. Deux options possibles, revenir par le même chemin ou continuer le sentier en direction du Nord. Attention, après avoir longé un grillage protégeant une exploitation de pommiers, on croise la route d’un panneau en bois nous indiquant différentes directions.

Pour redescendre à Cuttoli, il faudra bien faire attention à repérer les balises jaunes. Le sentier est presque en face de ce panneau et descend d’abord à pic (sur 20 mètres) avant de longer la crêtes quelques temps. Il est ensuite très bien indiqué jusqu’au moulin de Cuttoli. La descente est éprouvante mais la vue et la forêt sont magnifiques…

Pour la fin du parcours, j’ai choisi de traverser le village à pied pour revenir à Pedi Muredda. D’autant qu’à Corticciato, un joli petit sentier forestier permet de rejoindre facilement le col. Cela fait une grande boucle (15 kilomètres avec 1000 mètres de dénivelé positif) que l’on peut couper en plusieurs sorties.


Mon GPS a coupé juste avant la fin du parcours…

Laisser un commentaire