Face à face avec Corti

Si je passe pratiquement chaque semaine par Corti et sa région, il est très rare que j’y fasse une halte. Mais un week-end d’avril, cherchant le soleil à travers la mer de nuages, je me suis rendu dans le cortenais, seule micro-région de Corse épargnée ce jour-là par les orages. Direction Santa-Lucia-di-Mercuriu, en passant par Tralonca, deux jolis villages situés face à la cité paoline. De l’un ou l’autre des villages, on rejoint le sentier du Mare a Mare pour l’emprunter le temps d’une randonnée.
Après le départ, très vite on rencontre nombre de bergeries en ruines, célèbres dans la région pour leurs toits en terre. Après un joli sentier en corniche sur le flanc de la montagne, on arrive à un plateau où l’herbe fraîche semble appréciée par les bovins et les… chenilles… Partout, des touffes maronnasses apparaissent. Visiblement nous arrivons au moment de l’éclosion des chenilles. je ne sais pas exactement comment fonctionne leur « naissance », mais l’effet est assez impressionnant.
Après le casse-croûte, on entame l’ascension du Monte Tomboni, à plus de 1000 mètres d’altitude. Le sommet nous offre un magnifique panorama sur le cortenais et les villages alentours.

Laisser un commentaire