Dans le secteur de la Parata

La Parata, mais si, souvenez-vous, c’est la pointe nord du golfe d’Ajaccio. Là où se trouvent les îles Sanguinaires. Juste avant la presqu’île dominée par la tour de la Parata, on remarque sur la droite, depuis la route, un petit sentier qui s’éloigne sur le versant opposé de celui d’Ajaccio. Curiosité oblige, j’ai été suivre ce sentier. Visiblement très pratiqué, ce chemin amène tout d’abord à des sortes de cabanes ou maisons faites de matériaux récupérés par-ci par-là et qui servent de cabanon de plage à leurs propriétaires. Car en effet, si l’on s’attarde un minimum sur le décor qui nous entoure, on découvre rapidement qu’il n’y a aucune habitation ou même un semblant de civilisation (mis à part le sentier et ces deux ou trois cabanes) dans les parages.
Je trouve cela très fort, vous connaissez beaucoup de villes, aussi grosse et importante qu’Ajaccio (capitale de Corse-du-Sud), ou après deux minutes de trajet en voiture, on peut se retrouver dans un milieu totalement sauvage! Impressionné, je reprends mon chemin. Entre chaque sommet, une corniche perchée à soixante dix mètres au-dessus de la mer qui ce jour là, était assez agitée. Ce qui donnait un air très agréable à ma petite excursion. Je suis seul, personne n’emprunte donc ce sentier? Tant mieux, je peux profiter de la douceur du soleil, m’asseoir un peu, au bout d’une corniche. Seul face à la mer qui s’écrase contre les rochers sous mes pieds. En cet instant inoubliable et avec cette impression d’être infiniment petit, c’est avec délectation que je savoure de mon sandwich Comté/Beurre/pain de seigle.

Finalement, j’arrive à un sommet. La pente est très abrupte. En dessous, toujours la mer mais de l’autre côté, c’est une plage que j’aperçois. Cernée par un petit village de quelques privilégiés vivant au milieu de nulle part. Et pourtant à à peine une heure d’Ajaccio. Mon fidèle ami, le guide des sentiers de Corse-du-Sud m’informe, et c’est tout à son honneur, que j’ai sous les yeux la plage de Saint-Antoine. Arrivé là, le sentier se termine, et sous les arbousiers remplis de fruits, je dois faire demi tour pour rentrer à la voiture.

Panoramique d'une petite crique
Vue sur le sentier
360° sur une pointe

4 commentaires sur “Dans le secteur de la Parata

  • Bonjour,
    Beau travail . Mais ne serait-ce pas tout simplement le chemin des douaniers qui mène à Capo di Feno
    Cordialement JMBF

  • Merci pour votre message. C’est effectivement le chemin qui mène au “Petit Capo”. A bientôt peut-être 🙂

  • Bonjour,

    Merci pour votre visite et vos compliments. Je me sers principalement d’un appareil bridge Fujifilm finepix S2000 et parfois d’un coolpix…

    En espérant vous revoir bientôt sur le blog.

Laisser un commentaire