Attention à la marche …

Un soir en feuilletant mon guide vert, j’étais à la recherche de la balade à ne pas manquer ou du bon plan visite pour la journée du lendemain, mais surtout le bon plan qui allie rapidité et beauté ! Je ne voulais surtout pas manquer le déjeuner chez mes amis (qui, tout de même, m’hébergent) et je ne voulais pas non plus me refuser une grasse matinée…
Peu de temps après je découvre une promenade en montagne d’une heure et demie au départ de Vizzavona. C’est un col, mais à seulement quelques minutes de la plage, la promenade est choisie, me voilà au lit…

Au matin j’enfourche mon superbe destrier bleu (et oui encore lui !) et chevauche jusqu’au point de rendez-vous ! Je suis équipé comme un vrais petit montagnard (parisien…), appareil photo, guide vert Michelin (très important), chaussures de marche décathlon, téléphone portable et… ah… bah non… pas d’eau… j’ai oublié l’eau… Ne redoutant pas une petite escapade sans un peu d’or bleu, je décide de m’enfoncer dans la forêt par le sentier indiqué : « Cascade des Anglais ».

Mes yeux n’en pouvaient plus de s’émerveiller devant un aussi beau spectacle : le soleil parsemant ses rayons à travers la cime des pins laricciu (pins Corses), en contrebas une rivière s’écoule et partage la fraîcheur de son chant avec celui des oiseaux. Quelques rencontres insolites : un scarabée qui n’en avait pas l’air, un aigle à l’affut ou encore une troupe de touristes danois…
Le temps passait, les paysages se multipliaient et m’étonnaient de plus en plus à chaque pas. C’est quand la soif se fit sentir que je me rendis compte que cela faisait plus de deux heures que j’avais entamé la promenade. Stupéfait par ma lenteur, je décide d’accélérer le pas : Il ne faut pas rater le déjeuner !
Comme tout bon montagnard, je suis le balisage, ici deux traits blancs et rouges qui se répètent d’arbre en arbre, d’arbre en pierre puis de pierre en pierre. Le temps continue de passer, la soif est de plus en plus forte, je me rends compte que je suis seul depuis un bon moment et la neige sous mes chaussures commence à me refroidir les semelles. Trois heures de promenade et je n’en vois toujours pas la fin… je vais rater le déjeuner… je décide d’appeler mes amis pour les prévenir que tout ne se passe pas comme prévu. Evidemment, au pied d’un col, ça ne capte pas…
Dans l’urgence, je me désaltère et me délecte de l’eau de source venant directement du col juste en face de moi. L’eau très fraiche me redonne des forces ! En râlant un peu, me voilà paré pour le demi-tour… obligatoire…

Sur la descente, par ailleurs beaucoup plus rapide que la montée, je croise (enfin) quelques humains qui contrairement à moi n’ont pas l’air perdu ! Ils m’apprennent alors qu’effectivement j’ai dépassé la fin de ma promenade il y a de ça pratiquement une heure… Qu’en réalité, ce que j’avais pris pour une boucle sur ma carte n’était qu’un aller-retour. C’est à partir de ce moment-là…que la confiance en mon pourtant très fidèle ami… le célèbre Guide Michelin, bascula légèrement avant de vite atteindre le néant…

Le retour fut simple et rapide, l’envie d’un steack/frittes/bière était tellement forte que j’en avais déjà l’odeur et la saveur dans les papilles. Le restaurant du village fera l’affaire pour se reposer et se ressourcer : enfin saint et sauf.

Cette petite promenade aurait pu être moins amusante et m’a permis de comprendre qu’il ne fallait en aucun cas sous estimer la montagne. Moralité… la prochaine fois je remplis le thermos !!

Voici quelques images sélectionnées parmi toutes celles que j’ai pu faire…

5 commentaires sur “Attention à la marche …

Laisser un commentaire