Petite promenade vers San Michele de Siscu

Mes pas m’ont ramené vers Siscu. Vous vous rappelez de la jolie promenade qui permettait de faire le tour des hameaux de ce village du cap corse? Un détour menait vers la chapelle San Michele mais j’avais alors préféré accomplir la boucle complète en retenant cependant l’idée de cette variante. Elle tomba à point nommé pour égayer une de ces journées flemme où même marcher paraît difficile tant la paresse est grande… La balade en effet n’est pas ardue et demande une petite heure de marche à peine. Armé d’un poulet rôti, de pain frais et de fraises bien joufflues, j’entame le terrible périple.

Il faut d’abord emprunter une piste qui serpente avant de traverser un petit ruisseau et de s’enfoncer par un petit chemin sous quelques arbres et entre quelques fougères. La chapelle romane San Michele ne tarde pas à apparaître, construite sur un promontoire rocheux, face à la mer, avec le hameau de San Martinu sur la droite. Elle est parfaitement conservée, son abside est réhaussée par d’élégants pilastres. Malheureusement fermée, ma curiosité (oui je sais c’est un vilain défaut!) est pourtant récompensée lorsque je risque un oeil par une ouverture… Vision fantasmagorique: dans la pénombre apparaît une statue de Saint Michel terrassant le dragon. Ses ailes se détachent en contre-jour. C’est pour ce genre d’instant que j’aime tant me promener.

Autre curiosité certainement due à la période, des promeneurs ont laissé devant l’entrée des petites croix de fortune, faites avec les moyens du bord, branches et herbes. C’est quand même mieux que de graver sur la pierre “Jojo was here”. J’exagère à peine…

Je vous entends déjà vous moquer de mon oisiveté sur cette sortie mais je tenais, avant de terminer ce post, à souligner que j’ai dû chèrement défendre mon pique-nique contre une armada de fourmis qui en avait décidé autrement. Même si je sais qu’à vaincre sans péril on triomphe sans gloire, je précise tout de même qu’aucun insecte n’a été blessé pendant cette journée!

Laisser un commentaire