Digitale pourpre

La Digitale pourpre est une bisannuelle haute de 30 cm à 2 mètres. Elle fleurit de juin à septembre. Son pollen est dispersé par le vent.

C’est une plante velue d’apparence blanchâtre à la tige creuse mais solide. Ses feuilles sont crénelées-dentées et leur face inférieure est ridée en réseau.

Ses fleurs sont pourpre clair, parfois blanches, tachées de pourpre foncé à l’intérieur de la corolle. Ces dernières sont longues de 4 à 5 cm. Elles sont placées en grappes pendantes le long de la tige.

La première année, la plante produit seulement une rosette de feuilles.

Elle érige son épi floral à partir de la deuxième année.

La Digitale pourpre est une espèce de soleil ou de demi-ombre. Elle apprécie les sols frais, pauvres et plutôt acides : les coupes forestières, les clairières, les lisières, les bords de chemins ou les landes.

De manière générale, c’est une espèce océanique. Elle est commune dans toute la France (jusqu’à 1 000 m d’altitude dans les Alpes et 1 800 m dans les Pyrénées) mais absente des régions méditerranéennes (sauf en Corse, où elle est très commune) et des Landes.

La digitale est une plante extrêmement toxique dont on extrait la digitaline ou digitoxine, utilisée comme tonicardiaque. Ces substance sont des glycosides cardiotoniques utilisés dans le traitement de la tachycardie et de l’arythmie cardiaque.

Laisser un commentaire